Info patient

Pour trouver la réponse à tous vos questionnements

Idéalement faire un petit paragraphe pour introduire la page FAQ et par la suite le déroulement de toutes les questions dans la zone blanche plus bas.

MERCI 🙂

Pour trouver  la réponse à  tous vos questionnements
Accueil » FAQ
Téléphones

Questions générales

QUESTIONS GÉNÉRALES

Est-ce possible de vous parvenir mon ancien dossier dentaire ? Si oui, quelle est la procédure pour ce faire ?

Si, selon la loi, les dossiers de patients sont la propriété du dentiste qui possède le cabinet dentaire, il est toutefois légalement possible d’y avoir accès. Vous pouvez donc demander à votre ancienne clinique de vous en faire des copies ou de vous en envoyer une version électronique. Votre ancien dentiste est tenu par la loi d’acquiescer à une telle demande, mais il pourrait toutefois vous charger des frais de reproduction. Une fois que vous l’aurez en main, il ne vous suffira qu’à l’apporter lors de votre rendez-vous.

Y a-t-il des risques à subir des radiographies dentaires ?

Les radiographies, que l’on utilise parfois en complément d’un examen visuel pour affiner ou devancer des diagnostics, sont sûres. L’exposition à des radiations est de courte durée et ne concerne que la partie à examiner. De plus, le patient porte un tablier de plomb lors de la prise d’images et les appareils numériques, comme ceux que nous utilisons, émettent jusqu’à 75 % moins de radiations. Cet examen n’est toutefois pas conseillé pour les femmes enceintes.

Avez-vous des conseils spécifiques à donner aux femmes enceintes ?

La grossesse entraîne des changements hormonaux qui peuvent avoir des conséquences sur certaines composantes de la bouche. C’est le cas des gencives, qui peuvent développer des infections. Ainsi, on peut remarquer de l’inflammation, des rougeurs et des saignements durant le brossage des dents. Si cette infection, la gingivite, n’est pas contrôlée, cela peut provoquer un déchaussement des dents, voire une infiltration de bactéries causant parfois des infections plus graves et profondes (parodontite, infection du sang. etc.). C’est pourquoi il est important pour les femmes enceintes de maintenir une routine d’hygiène buccodentaire impeccable (brossage des dents après chaque repas et au coucher ; passage quotidien de la soie dentaire) et de consulter leur dentiste sur une base régulière. Il est d’ailleurs possible d’avoir un examen et un nettoyage professionnel lors de la grossesse, mais il est peu recommandé de subir des radiographies dentaires.

À quelle fréquence les visites de routine devraient-elles avoir lieu ?

Il est recommandé de voir votre dentiste tous les 6 à 12 mois. Toutefois, la fréquence précise sera déterminée par votre équipe dentaire en fonction de vos besoins, votre condition et vos habitudes. Ainsi, ils tiendront compte de la qualité de votre hygiène buccodentaire, de votre condition médicale générale, des maladies buccodentaires dont vous avez déjà souffert, de votre propension aux infections et aux accumulations de tartre et de votre consommation d’alcool et/ou de tabac.

À quel moment mon enfant devrait-il voir un dentiste pour la première fois ?

Il est recommandé d’amener votre enfant chez le dentiste dans les six mois suivant l’apparition de ses premières dents. Le dentiste pourra alors s’assurer de la bonne santé et de la bonne croissance de ses dents. Toutefois, dès l’âge de trois ans, ces rendez-vous revêtent une importance particulière. Non seulement le petit patient pourra dès lors bénéficier d’un nettoyage professionnel et de l’application de fluorure, mais l’équipe traitante en profitera pour établir une relation de confiance avec lui. Nos professionnels adapteront alors leur approche et expliqueront chacun de leurs gestes dans un langage approprié afin de dédramatiser une situation parfois anxiogène. L’équipe prendra également le temps de conseiller parent et enfant au sujet des bonnes habitudes buccodentaires.

Comment dois-je réagir lorsque mon dentiste propose une procédure dentaire qui m’est totalement inconnue ?

Il faut d’abord et avant tout poser des questions, et ce, même si elles vous semblent élémentaires ou simplistes. Il n’y a pas de questions stupides et nos professionnels prendront le temps de bien répondre. Nous croyons qu’il est important de bien comprendre une procédure avant de l’accepter. D’ailleurs, seul le patient peut prendre cette décision, et celle-ci se doit d’être le mieux éclairée possible. C’est pourquoi il faut toujours se méfier des informations obtenues n’importe où ; votre équipe de soin est la meilleure source à consulter.

 

Voici quelques questions et demandes à adresser :

  • Est-il possible de voir des images de la procédure et des résultats qu’elle devrait amener ?
  • Quelles sont les étapes du traitement et sur combien de temps/rendez-vous devraient-elles s’étendre ?
  • Quels sont les frais encourus par un tel traitement ?
  • Les résultats obtenus seront-ils définitifs ou des retouches/reprises seront-elles nécessaires par la suite ? 
  • L’équipe traitante est-elle habituée à cette procédure ? Combien de fois l’a-t-elle effectuée et comment cela s’est-il passé ?
  • Y a-t-il d’autres options de traitement pour le problème identifié ? Si oui, quelles sont-elles et quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Chirurgies et interventions

Chirurgies et interventions

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Il s’agit d’une option de remplacement dentaire à la fois solide, durable et polyvalent. Il se présente comme un ancrage métallique (il est généralement fait de titane) sur lequel on peut fixer une dent ou plusieurs dents de remplacement (couronne, prothèse partielle ou complète). Les implants, que l’on installe lors d’une chirurgie faite sous anesthésie locale, finiront par s’intégrer à l’os de la mâchoire lors de la période de guérison. C’est ce processus, appelé ostéointégration, qui procure la solidité et la durabilité à ces remplacements dentaires de haute qualité.

Comment le processus implantaire se déroule-t-il ?

Si l’on juge que votre mâchoire est capable de la supporter, le dentiste procèdera à l’implantation de l’implant ou des implants. Pour ce faire, il suit en un plan chirurgical préalablement établi (à partir d’un Ct scan). Durant la période de guérison qui suit, laquelle prend généralement de trois à six mois, les implants et l’os fusionnent. Une fois cette cicatrisation terminée, on installe un pilier (une tige sortant de la gencive) qui servira d’ancrage à la couronne ou à la prothèse conçue et fabriquée pendant la guérison.

Y a-t-il un risque de complications après l’implantation ?

La chirurgie se déroule généralement bien et il est possible de reprendre peu à peu vos habitudes après 24 h à 48 h de repos. Toutefois, il est normal d’observer des saignements dans les heures qui suivent l’implantation. Ceux-ci devraient se résorber peu à peu. Afin de faciliter ce processus, il suffit de mordre dans les compresses stériles que votre dentiste vous remettra. Si un caillot se forme, c’est normal et même bénéfique pour la guérison. Il faut donc le laisser en place. De la douleur pourrait aussi être ressentie pendant quelques jours après l’intervention. Votre dentiste vous prescrira peut-être des analgésiques ou des antibiotiques à cet effet. Si c’est le cas, prenez-les en suivant la posologie. Autrement, des analgésiques en vente libre (Tylenol et advil) peuvent être utilisés, toujours en suivant les doses recommandées. Si les saignements et/ou la douleur persistent ou s’accentuent, ou si vous observez une accumulation de pus, contactez-nous sans attendre !

Les extractions dentaires sont-elles douloureuses ?

Il arrive que, pour éliminer la source d’une maladie ou d’une affection mettant la santé et l’intégrité de la bouche en péril, on procède à l’extraction de dents permanentes. C’est souvent le cas des dents de sagesse, qu’on retire souvent, surtout si elles sont incluses ou semi incluses (qu’elles ne sont pas sorties des mâchoires/gencives, ou seulement en partie). Une telle intervention se fait sous anesthésie et ne provoque pas de sensation réellement douloureuse. Toutefois, elle occasionne souvent des douleurs postopératoires. Celles-ci peuvent être contrôlées au moyen des analgésiques et/ou des antibiotiques que votre dentiste vous prescrira. Il est d’ailleurs important de compléter le traitement, et ce, même si la douleur s’est estompée.

L’enflure et les ecchymoses sont-elles normales ?

De l’enflure et/ou des ecchymoses se forment souvent dans les trois jours qui suivent l’extraction, atteignant généralement leur maximum après 48 heures. Si elles se résorbent normalement dans un délai de 7 à 10 jours, il est possible de les diminuer en appliquant des compresses froides (15 minutes, chaque heure pendant 24 heures).

Après combien de temps les saignements postopératoires se résorbent-ils ?

Il est normal de saigner après une chirurgie dentaire. Il est toutefois possible de diminuer les saignements en mordant dans les compresses remises par votre dentiste. Changez-les aux 30 minutes jusqu’à l’arrêt des saignements. Si ceux-ci persistent après 3 heures, appliquez plutôt une poche de thé sur le lieu de l’extraction. Les tanins qu’elle contient aideront à faire coaguler le sang. Si cela ne suffit pas et que vous continuez à saigner, contactez rapidement votre dentiste.

Puis-je manger normalement après une chirurgie dentaire ?

Il est possible de recommencer à manger dès que l’effet de l’anesthésie s’est estompé et que les saignements ont cessé. Il est toutefois nécessaire de suivre la diète recommandée, tout en évitant de mastiquer du côté de la chirurgie. Ainsi, pour les 24 premières heures, il faut éviter les aliments chauds et épicés et privilégier ceux qui ont une consistance liquide ou molle (jus de fruits ou de légumes, purées, compotes, potages tièdes, jello, sorbets, crème glacée, yogourt, etc.). Des suppléments nutritifs de type Ensure et Boost peuvent aussi être consommés. Après 24 heures et pour les jours qui suivent, il est préférable de continuer à consommer des aliments mous (œufs brouillés, omelette, viande hachée, riz, pâtes bien cuites, fromages à pâte molle, poisson, etc.). Peu à peu, le site de la chirurgie cicatrisera et redeviendra plus confortable pour la mastication normale.

Découvrez nos cliniques

Découvrez
nos cliniques

Nos six cliniques, situées à Repentigny, Lavaltrie, Sainte-Geneviève et Granby sont toutes conçues afin de vous offrir des services confortables, dans une ambiance accueillante et chaleureuse. Nos nombreux dentistes, notre parodontiste, notre orthodontiste et notre denturologiste, de même que leurs équipes de soutien, s’engagent à vous offrir des soins de qualité. Grâce à leurs qualités d’écoute exceptionnelles et à leur passion pour la santé buccodentaire, ils veilleront à ce que votre expérience soit la plus agréable possible.

Prendre rendez-vous
directement en ligne

Nous traiterons rapidement votre demande et vous offrirons une plage horaire en fonction de vos besoins, de l’urgence de votre situation et de vos disponibilités.

    Êtes-vous un patient de nos cliniques ?
    OuiNon